Avez-vous déjà vu une mante religieuse avec des lunettes 3D ? Maintenant, oui .

Optique

Insolite : des lunettes 3D sur une mante religieuse

manthe religieuse

Un projet de recherche mené à l’université de Newcastle au Royaume-Uni vise à étudier le système de vision de la mante religieuse en lui faisant porter les plus petites lunettes 3D jamais créées. L’objectif est de voir si les capacités visuelles de cet insecte ont évolué de façon similaire ou différente de celles des humains. Les résultats de cette étude pourraient favoriser une nouvelle approche de la vision 3D par ordinateur et pour la robotique.

Le saviez-vous ?

La mante religieuse est le seul invertébré doté d’une vision 3D. Une équipe de chercheurs de l’université de Newcastle (Royaume-Uni) mène une étude approfondie en se servant de lunettes 3D miniatures. Elles ont été fabriquées à partir de filtres polarisants et sont maintenues en place par de la cire d’abeille. Les scientifiques veulent notamment savoir si la vision 3D de la mante religieuse est similaire à celle des humains ou différente, auquel cas elle pourrait servir à développer un nouveau genre d’algorithme de vision 3D destiné à la robotique et l’informatique.

L’Institute of Neuroscience de l’université de Newcastle (ION) au Royaume-Uni a lancé un projet d’étude sur la vision en 3D de la mante religieuse. Cet invertébré est le seul doué de cette capacité, et les enseignements qui seront tirés de ce programme pourraient contribuer à faire progresser la vision 3D pour l’informatique et la robotique. « Les cerveaux des insectes se composent de seulement un million de neurones, comparés aux dizaines de milliards du cerveau humain », explique Jenny Read qui dirige l’équipe chargée de ce projet baptisé « Man, mantis & machine: the computation of 3D vision ».

Selon elle, cette relative simplicité permet de cartographier le circuit neuronal avec plus de facilité. La vision 3D a été identifiée chez un certain nombre d’animaux, notamment le singe, le chat, le hibou, le faucon, le crapaud et le cheval. Mais jusqu’au début des années 1980, les scientifiques pensaient que les invertébrés étaient dépourvus de cette capacité. Puis, en 1983, les travaux menés par le biologiste Samuel Rossel ont mis en évidence la faculté qu’ont les mantes religieuses à voir en 3D.

La mante religieuse optimisée pour la vision 3D

« La mante religieuse semble être physiquement optimisée pour la vision 3D », poursuit Jenny Read, évoquant sa tête de forme triangulaire, un chevauchement binoculaire supérieur à 70° et une fovéa (minuscule fossette de la partie centrale de la rétine) pointée vers l’avant. « Son mode de vie est certainement facilité par la vision 3D : c’est un prédateur en embuscade qui vit dans un environnement visuel encombré de végétation dense et mange des proies très camouflées, comme les grillons. » La chercheuse britannique ajoute que la vision en relief de la mante religieuse n’a encore pas fait l’objet d’études poussées, comme ce fut le cas pour la chouette effraie et le macaque.

Pour mener leurs tests, les scientifiques ont créé ce qu’ils disent être la plus petite paire de lunettes 3D jamais conçues. En l’occurrence, ce sont deux filtres polarisants circulaires placés devant les yeux de l’insecte et maintenus grâce à de la cire d’abeille. Une fois la mante religieuse équipée de ces lunettes, on lui montre des images en 3D sur un écran d’ordinateur. L’objectif est d’essayer de tromper l’insecte sur sa perception de la profondeur de champ. L’une des images est un cercle qui simule un objet s’approchant de l’insecte afin de l’inciter à porter une attaque. Pendant ces tests, la mante est filmée par deux caméras (1.000 images par seconde) placées au-dessus et sur le côté. L’objectif est de classifier les différentes réactions aux stimuli. Des marqueurs réfléchissants peints sur sa tête et ses articulations aident les algorithmes à extraire ces données. À ces observations comportementales s’ajoutent des mesures électrophysiologiques sur le système nerveux grâce à des électrodes en fil d’argent placées sur le lobe optique et le cordon ventral.

Bientôt de meilleurs algorithmes de vision 3D pour la robotique ?

Le projet de recherche lancé par Jenny Read et son équipe a six objectifs. Parmi eux, caractériser la vision en 3D de la mante religieuse et déterminer si celle-ci est fonctionnellement équivalente à celle des mammifères et des oiseaux. Les scientifiques veulent aussi identifier les cellules du système nerveux de la mante qui gèrent la profondeur de champ et caractériser la réponse des neurones à différents points du processus allant de la phototransduction au mouvement. Enfin, ils souhaitent développer des modèles informatiques qui décrivent les réponses des neurones individuels et qui relient l’activité neuronale au comportement de la mante religieuse.

De cette étude, les chercheurs espèrent retirer plusieurs enseignements. Dans un premier temps, il faut savoir si la vision 3D repose sur une seule base commune chez les mammifères, les oiseaux, lesamphibiens et les insectes. Ensuite, les scientifiques pourraient obtenir de nouveaux éléments sur l’évolution de cette vision 3D et concevoir un algorithme 3D d’une efficacité inédite. Enfin, ces travaux mèneraient à une meilleure compréhension de la perception et du comportement chez les humains et les autres invertébrés.

Selon les résultats, le projet peut évoluer dans deux directions différentes. Première option, les chercheurs découvrent que la vision 3D de la mante religieuse est totalement différente de celle des humains. Dans ce cas, cela permettrait de créer un algorithme de vision 3D simplifié pour la robotique et l’informatique. L’idée est un processus qui prendrait un flux vidéo binoculaire comme source et le transformerait en action. Un tel algorithme pourrait servir à contrôler des robots en étant beaucoup plus simple et efficace que les programmes existants, pense Jenny Read. Si au contraire il s’avère que la vision 3D des mantes religieuses est proche de celle des vertébrés, cela offrirait un nouveau terreau scientifique quant à l’évolution de ce sens. À suivre donc.

Sources et Article Futura Hight Tech 

La Maison de la Vision, votre opticien à Jacou , Montpellier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s