Comment observer l’eclipse sans lunettes ?

Insolite, Santé

eclipse_soleil

L’éclipse, c’est demain !

Elle aura lieu entre 9h45 et 11h15 et si vous n’avez plus de lunettes spéciales en stock, pas de panique. Voici une astuce pour observer l’éclipse sans dispositif et en toute sécurité : c’est la solution dite de la chambre noire.

Comment ?

Il suffit de percer le fond d’une boîte à chaussure, de la tourner vers le soleil et de tenir en dessous le couvercle sur lequel sera projetée l’image du soleil. Un petit trou donnera une image nette mais terne, un trou plus grand donnera une image lumineuse mais floue.

Mais surtout, il est impératif de ne pas regarder directement le soleil car, vous le savez, les lésions sont rapides et irréparables. Ni d’ailleurs avec des solaires, CD, négatifs photos ou radio, ni vos vieilles lunettes utilisées pour des précédentes éclipses.

La Maison de la Vision a gardé pour vous 2 lunettes pour une observation sur site avec un bon café chaud.

Enfin, si les nuages viennent gâcher le spectacle , le CNRS et des observatoires astronomiques organisent une retransmission en direct sur internet, pour en profiter sans danger.

Source : Acuité

Les yeux de la squille inspirent la recherche contre le cancer !

Vision

squille-multicolore

Les fonds sous-marins abritent des choses merveilleuses !

Le professeur Justin Marshall, de l’Université du Queensland en Australie, y a fait une découverte majeure pour la lutte contre le cancer grâce à la squille (aussi appelée crevette-mante). Ce crustacé est pourvu d’une vision quatre fois supérieure à celle de l’homme.

Une vision supérieure à celle de l’homme

Alors que le spectre de couleurs de notre système visuel s’étend de 390 à 700 nanomètres, celui de la squille s’élargit de 300 à 720 nanomètres. Elle peut donc distinguer les lumières proches de l’infrarouge et de l’ultraviolet, des spectres lumineux impossibles à percevoir pour l’œil humain. Une aubaine pour le professeur Marshall qui a mis en relation cette capacité et les tissus cancéreux.

Il s’est donc basé sur le fonctionnement des yeux de la squille pour développer une caméra capable de visualiser l’activité du cerveau et les cellules cancéreuses grâce à la lumière polarisée. Ce type de matériel est déjà utilisé dans le dépistage du cancer mais laisse encore à désirer : celle que développe le professeur Marshall serait donc une avancée majeure pour les technologies de prévention oncologique.

Source : Acuité

Tatouage de la cornée – Une aiguille dans l’oeil !

Optique, Vision

Tatouage-des-yeux

Un chirurgien-ophtalmologue spécialiste des opérations oculaires au laser, Francis Ferrari, propose depuis avril 2014 de changer la couleur des yeux de ses patients à l’aide d’un tatouage circulaire de la cornée. Cette technique déjà ancienne était employée « par les romains et les égyptiens, pour cacher des cicatrices oculaires disgracieuses », explique-t-il.

Oui mais comment ?

Pour y parvenir sans dépigmenter l’iris, le docteur utilise un laser femtoseconde qui produit « un tunnel circulaire dans la cornée dans lequel sera injecté le pigment ». « Toutes les couleurs sont possibles », affirme-t-il. Baptisée « kératopigmentation annulaire esthétique », cette opération a été réalisée pour la première fois le 5 décembre 2013 chez une patiente qui désirait changer la couleur de ses yeux bruns. D’après Francis Ferrari, « le résultat est bon et les yeux sont devenus verts. Quatre mois après l’opération, la patiente était très satisfaite et aucune complication n’est apparue depuis ».

Une technique inoffensive …

Cette nouvelle technique, qui se veut inoffensive, entre en concurrence avec deux autres opérations permettant de modifier la couleur des yeux, non sans risques. « L’avantage, souligne Francis Ferrari, est qu’il n’y a pas de pénétration dans l’œil, ni l’utilisation de colorants, d’implants ou de lasers intervenant sur l’iris ».

Pas tous d’accord !

Reste que selon Damien Gatinel, chirurgien spécialisé dans les opérations de la cataracte, la technique présentée par Francis Ferrari pourrait elle aussi provoquer une inflammation de l’œil, voire un glaucome. De plus, il propose de changer la couleur de la cornée, et non de l’iris, ce qui pourrait donner un résultat peu satisfaisant, en regardant les yeux dans le détail… »

Pour l’heure, le Dr. Francis Ferrari réalise cette opération au Centre d’Ophtalmologie Futura situé à Strasbourg.

Source : Acuité