CAROLINE ABRAM

Les créateurs, Optique

VISUEL O PORTEE

Nous sommes tous d’accord pour dire que depuis quelques jours, le soleil n’est pas au rendez-vous. En revanche, cela ne vous empêche pas d’y penser et de rêver à cet été, sur un transat, en train de faire bronzette !

Aïe, seul hic, vous n’avez pas de lunettes de soleil, féminines et sexy, pour protéger vos yeux…

La bonne nouvelle ? La Maison de la Vision vous propose de superbes lunettes solaires Caroline Abram, aux couleurs détonnantes et aux formes glamours !!

Le tabac détruit vos yeux !

Santé, Vision

Le-tabac-détruit-vos-yeux

Plus le nombre de cigarettes fumées est important, plus la vue est altérée. Cette relation est vraie pour nombre de troubles de la vue, et particulièrement pour la dégénérescence maculaire liée à l’âge, qui est 3 à 4 fois plus élevée chez les fumeurs. Rappelez-vous de notre post sur les troubles de la vision.

Ce résultat provient d’une étude réalisée à partir de 12.500 personnes. Il est également démontré qu’à l’inverse, l’arrêt d’un tabagisme contribue à un retour du risque proche de la normale. Ainsi, les ex-fumeurs ne présentent plus qu’un sur-risque par rapport aux non-fumeurs. Soulignons également, que les patients déjà atteints d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et qui poursuivent leur tabagisme, augmentent le risque d’atteinte ultérieure maculaire de l’autre œil.

Ce n’est pas fini …

Le tabagisme diminue les chances de succès de la photocoagulation par laser argon, technique employée pour traiter la DMLA. Il pourrait également entraver la réponse à long terme aux nouveaux traitements, tel le traitement photodynamique.

La relation tabagisme – vision.

L’effet du tabac sur la vision pourrait être véhiculé par son action à l’encontre du système antioxydatif. Il détruit notamment la densité des pigments rétiniens, indispensables à la bonne santé de notre système visuel.

Suite à ces résultats pessimistes, les auteurs suggèrent la mise en place de diverses mesures, dont l’inclusion d’unité de sevrage tabagique dans les services d’ophtalmologie, l’inscription sur les paquets de cigarettes d’une mention de type « le tabac est une cause majeure de cécité » et l’instauration de campagnes de sensibilisation sur le thème « les fumeurs développent une DMLA dix ans avant les non-fumeurs ».

Source : E-Santé

LES PACKS « STOP ! ANTI-LUMIERE BLEUE » DISPONIBLE CHEZ LA MAISON DE LA VISION

Optique, Santé, Vision

PREV

Vous passez plus de 3h par jour devant votre écran, ordinateur, tablette, smartphone, TV ?

Il est temps pour vous de prendre soin de vos yeux !

80% des migraines sont dues à la combinaison d’une accommodation et d’une convergence soutenue, mal compensée. Mais il existe également un autre facteur de risque pour la santé des yeux : la lumière bleue.

La lumière bleue, c’est quoi ?

lumiere

La lumière bleue est une couleur du spectre de lumière visible, pouvant être perçue par l’œil humain.

Elle est à la fois présente dans la lumière naturelle et dans la lumière artificielle. Elle est notamment émise par les lampes fluo-compactes ou LED issues des écrans d’ordinateurs, smartphones, tablettes, TV…

La lumière bleue a la particularité d’être la lumière qui se disperse le plus, c’est elle qui provoque ainsi l’éblouissement et c’est également pour cette raison de vous voyez le ciel bleu.

La lumière invisible pour l’œil humain est constituée des rayons ultraviolets et des rayons infrarouges (voir le schéma). Invisibles, oui, mais ils agissent néanmoins sur vos yeux (et votre corps). Les ultraviolets sont à l’origine de la cataracte, de brûlures rétiniennes et de beaucoup de maladies graves de l’œil. Les infrarouges sont les rayonnements qui vous réchauffent.

La lumière visible, celle que nous sommes capable de voir, s’étend du violet au rouge (voir le schéma) : cet éventail de couleurs qui compose la lumière blanche peut être observé lorsqu’il y a un arc-en-ciel. De nouvelles études montrent qu’un partie du visible contenue dans les bleus a un impact non négligeable sur nos vies, voir même dangereux.

La lumière bleue, responsable du développement de la DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA est en partie dûe à l’exposition à la lumière bleue provenant de la lumière naturelle mais plus fortement du rayonnement des écrans LED. La DMLA est aujourd’hui, avec le vieillissement des populations mondiales, un véritable fléau menant à la cécité de dizaine de millions d’individus et qui ne va pas cesser de se développer dans les 30 prochaines années.

La lumière bleue empêche de dormir

Le cycle circadien correspond à tout ce qui touche au système qui régule le sommeil et l’équilibre corporel et psychique, notamment en rapport avec la lumière visible.

La lumière bleue artificielle provenant de nos écrans envoie comme message au cerveau qu’il fait jour et qu’il n’est pas encore le moment de dormir. L’état d’excitation qui résulte d’une forte exposition conduit à des troubles du sommeil. C’est le cas de nombreuses personnes veillant tard devant leur smartphone, PC, tablette ou TV.

Les migraines finalement facilement évitables

Il faut bien comprendre que les migraines proviennent très souvent d’une mauvaise compensation oculaire et plus particulièrement du stress accommodatif. En gros, plus vous bossez en vision rapprochée plus les muscles de votre cristallin se contractent pour faire la mise au point.

oeil2

A titre de comparaison, imaginez courir toute la journée, tous les jours. Dans quel état de tension musculaire et ligamentaire seriez-vous ?

Et bien dites-vous que c’est la même chose avec le travail de vos yeux.

C’est bien la combinaison de tous ces facteurs qui vous empêche de travailler longtemps avec efficacité, qui vous donne mal aux yeux avec des migraines parfois fortes.

LA solution qui répond à votre problème !

étui stop 2

Découvrez à La Maison de la Vision les packs STOP! anti-lumière bleue nocive avec et sans correction, incluant la monture, les verres anti-lumière bleue et anti-fatigue et le dépistage visuel.

Nos spécialistes rappellent qu’une visite régulière chez un ophtalmologiste permet de prévenir (ou guérir) le développement de pathologies oculaires.