LES PACKS « STOP ! ANTI-LUMIERE BLEUE » DISPONIBLE CHEZ LA MAISON DE LA VISION

Optique, Santé, Vision

PREV

Vous passez plus de 3h par jour devant votre écran, ordinateur, tablette, smartphone, TV ?

Il est temps pour vous de prendre soin de vos yeux !

80% des migraines sont dues à la combinaison d’une accommodation et d’une convergence soutenue, mal compensée. Mais il existe également un autre facteur de risque pour la santé des yeux : la lumière bleue.

La lumière bleue, c’est quoi ?

lumiere

La lumière bleue est une couleur du spectre de lumière visible, pouvant être perçue par l’œil humain.

Elle est à la fois présente dans la lumière naturelle et dans la lumière artificielle. Elle est notamment émise par les lampes fluo-compactes ou LED issues des écrans d’ordinateurs, smartphones, tablettes, TV…

La lumière bleue a la particularité d’être la lumière qui se disperse le plus, c’est elle qui provoque ainsi l’éblouissement et c’est également pour cette raison de vous voyez le ciel bleu.

La lumière invisible pour l’œil humain est constituée des rayons ultraviolets et des rayons infrarouges (voir le schéma). Invisibles, oui, mais ils agissent néanmoins sur vos yeux (et votre corps). Les ultraviolets sont à l’origine de la cataracte, de brûlures rétiniennes et de beaucoup de maladies graves de l’œil. Les infrarouges sont les rayonnements qui vous réchauffent.

La lumière visible, celle que nous sommes capable de voir, s’étend du violet au rouge (voir le schéma) : cet éventail de couleurs qui compose la lumière blanche peut être observé lorsqu’il y a un arc-en-ciel. De nouvelles études montrent qu’un partie du visible contenue dans les bleus a un impact non négligeable sur nos vies, voir même dangereux.

La lumière bleue, responsable du développement de la DMLA

La dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA est en partie dûe à l’exposition à la lumière bleue provenant de la lumière naturelle mais plus fortement du rayonnement des écrans LED. La DMLA est aujourd’hui, avec le vieillissement des populations mondiales, un véritable fléau menant à la cécité de dizaine de millions d’individus et qui ne va pas cesser de se développer dans les 30 prochaines années.

La lumière bleue empêche de dormir

Le cycle circadien correspond à tout ce qui touche au système qui régule le sommeil et l’équilibre corporel et psychique, notamment en rapport avec la lumière visible.

La lumière bleue artificielle provenant de nos écrans envoie comme message au cerveau qu’il fait jour et qu’il n’est pas encore le moment de dormir. L’état d’excitation qui résulte d’une forte exposition conduit à des troubles du sommeil. C’est le cas de nombreuses personnes veillant tard devant leur smartphone, PC, tablette ou TV.

Les migraines finalement facilement évitables

Il faut bien comprendre que les migraines proviennent très souvent d’une mauvaise compensation oculaire et plus particulièrement du stress accommodatif. En gros, plus vous bossez en vision rapprochée plus les muscles de votre cristallin se contractent pour faire la mise au point.

oeil2

A titre de comparaison, imaginez courir toute la journée, tous les jours. Dans quel état de tension musculaire et ligamentaire seriez-vous ?

Et bien dites-vous que c’est la même chose avec le travail de vos yeux.

C’est bien la combinaison de tous ces facteurs qui vous empêche de travailler longtemps avec efficacité, qui vous donne mal aux yeux avec des migraines parfois fortes.

LA solution qui répond à votre problème !

étui stop 2

Découvrez à La Maison de la Vision les packs STOP! anti-lumière bleue nocive avec et sans correction, incluant la monture, les verres anti-lumière bleue et anti-fatigue et le dépistage visuel.

Nos spécialistes rappellent qu’une visite régulière chez un ophtalmologiste permet de prévenir (ou guérir) le développement de pathologies oculaires.

Comment observer l’eclipse sans lunettes ?

Insolite, Santé

eclipse_soleil

L’éclipse, c’est demain !

Elle aura lieu entre 9h45 et 11h15 et si vous n’avez plus de lunettes spéciales en stock, pas de panique. Voici une astuce pour observer l’éclipse sans dispositif et en toute sécurité : c’est la solution dite de la chambre noire.

Comment ?

Il suffit de percer le fond d’une boîte à chaussure, de la tourner vers le soleil et de tenir en dessous le couvercle sur lequel sera projetée l’image du soleil. Un petit trou donnera une image nette mais terne, un trou plus grand donnera une image lumineuse mais floue.

Mais surtout, il est impératif de ne pas regarder directement le soleil car, vous le savez, les lésions sont rapides et irréparables. Ni d’ailleurs avec des solaires, CD, négatifs photos ou radio, ni vos vieilles lunettes utilisées pour des précédentes éclipses.

La Maison de la Vision a gardé pour vous 2 lunettes pour une observation sur site avec un bon café chaud.

Enfin, si les nuages viennent gâcher le spectacle , le CNRS et des observatoires astronomiques organisent une retransmission en direct sur internet, pour en profiter sans danger.

Source : Acuité

Le saviez-vous ? Froncer des sourcils face au soleil rend agressif !

Optique

keep-calm-and-wear-your-safety-glassesC’est en tout cas ce qu’affirme le très sérieux site Acuité.

« Ce n’est un secret pour personne, il est même partagé par tous : nos sentiments modifient nos expressions faciales. Et vous l’aurez vous aussi constaté, un jour bien éclairé et vous voilà instinctivement et involontairement en train de froncer les sourcils. De là à dire que les deux pourraient être liés, il y a un pas que des chercheurs Italiens viennent justement de franchir.

Après une étude un peu farfelue sur le Botox, d’après laquelle ce produit rendrait plus heureux parce que l’expression faciale du sourire au repos qu’il laisserait serait plus agréable, des chercheurs ont tenté de déterminer si le froncement de sourcils d’un visage en plein soleil peut rendre plus agressif. Il s’avère que oui mais, heureusement les opticiens détiennent la solution. Ce phénomène peut en effet être aisément évité en portant des solaires !
Dans le détail, les chercheurs du département des Sciences Psychologiques, Sciences Humaines et du Territoire de l’Université italienne de Chieti-Pescara ont tenté de vérifier si l’agressivité peut être déclenchée par le froncement de sourcils involontaire qui se produit lorsque les individus sont face au soleil. Pour mener à bien cette enquête, l’équipe de scientifiques a interrogé un panel de personnes au hasard, marchant le long d’une plage ou sur une promenade, avec et sans solaires, afin de définir leurs sentiments de colère et d’agressivité. C’est à partir de ces résultats qu’ils ont conclu que les personnes avançant vers le soleil sans solaires sont généralement plus en colère que les autres. Les chercheurs se sont alors demandés si cette colère était seulement le fruit du froncement des sourcils ou le fait d’avoir le soleil dans les yeux.
A en croire l’étude, ce phénomène de froncement des sourcils implique le même type d’activation des muscles faciaux que dans l’expression de la colère, ainsi que Charles Darwin l’a remarqué en décrivant la forme particulière, en « parasol », des sourcils froncés exprimant la colère mais permettant également de protéger les yeux.
Les chercheurs soutiennent en outre que froncer les sourcils face au soleil affecte l’humeur très rapidement. Au total, ces résultats fournissent la première preuve de la validité écologique de l’hypothèse de rétroaction faciale.
Rendre le sourire et offrir de la bonne humeur peut être un nouvel argument de poids pour notre filière, afin développer le secteur des solaires mais également des verres correcteurs photochromiques. Avec des études comportementales aussi pointues, on saisit mieux pourquoi nos voisins Italiens sont les numéros un mondiaux des solaires ! »

 

 

 

Sources et article à retrouver sur le site Acuité